Policier classique – Le couteau sur la nuque, d’Agatha Christie

Lady Edgware ne supporte pas la contradiction, surtout lorsqu’elle vient de son époux qu’elle déteste mais qui refuse de divorcer ! C’est très embêtant pour Lady Edgware, car elle souhaite se libérer au plus vite pour en épouser un autre. Mais comment sortir de cette situation apparemment sans issue ? Lady Edgware fait appel à Hercule Poirot, grand spécialiste des affaires criminelles pour arriver à ses fins. Or celle-ci, Poirot s’en rend vite compte, aurait tendance à confondre tueur à gages et détective. Mais peu importe, après tout. Puisque le mari a fini par se résigner : il aurait même donné son accord écrit au divorce il y a six mois… La question de savoir où est passée cette damnée lettre est éclipsée par une nouvelle incroyable : Lord Edgware vient d’être retrouvé mort chez lui, poignardé à la nuque.

Lord Edgware dies, de son titre original, est paru en septembre 1933 en Grande-Bretagne et seulement en mai 1936 en France. Un roman d’anthologie qui met en scène Hercule Poirot flanqué de son inséparable compère le capitaine Hastings. Tout commence dans une atmosphère londonienne typique, devant une assemblée très cafe society réunie devant le spectacle de la célèbre Carlotta Adams, qui a l’extraordinaire talent d’imiter ses contemporains. Un personnage dense et énigmatique, inspiré par la comédienne Ruth Draper (1884-1956), réputée pour ses sketches en one-woman-show dont elle était l’auteur – des prestations volontairement simples sans aucun décor et sans personne d’autre qu’elle sur la scène. Agatha Christie avait pu assister à une de ses performances, ainsi qu’elle l’écrit dans son autobiographie : « J’admirais la façon merveilleuse dont elle passait de l’épouse acariâtre à la jeune paysanne agenouillée dans une cathédrale ». C’est de cette représentation appréciée par la Dame de Torquay, qui aimait les images biaisées et les faux-semblants, qu’est venue l’idée du Couteau sur la nuque – un roman rédigé à Rhodes et à Nimrud où Agatha Christie accompagnait son mari Max Mallowan sur un chantier de fouilles. La petite histoire raconte qu’un squelette mis au jour lors de cette campagne archéologique aurait été surnommé « Lord Edgware » par l’équipe, par boutade et aussi par solidarité pour le travail de la romancière.

Trois adaptations télévisées pour ce roman à l’ambiance à nulle autre pareil. En 1985, Le Couteau sur la nuque (Thirteen at Dinner), un téléfilm américain qui présente la curiosité de se faire rencontrer deux Hercule Poirot : Peter Ustinov dans le rôle du détective belge et David Suchet dans celui de l’Inspecteur Japp. En 2000, Le Couteau sur la nuque (Lord Edgware dies), dans la série britannique Hercule Poirot d’ITV avec David Suchet dans le rôle d’Hercule Poirot. Et enfin en 2012, Le Couteau sur la nuque, dans la série française Les Petits meurtres d’Agatha Christie de France2, où Poirot, Japp et Hastings sont remplacés par le duo d’enquêteurs Larosière-Lampion joués par Antoine Duléry et Marius Colucci.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :