Lire – J’ai testé pour vous : la liseuse

Je vous entends d’ici : « Moi, je n’aime que le papier », « Rien ne peut remplacer le papier », « Quel intérêt, vraiment ! Un gadget de plus, c’est tout ! »

En dernier recours : « De toute façon, c’est sûrement très compliqué à utiliser ».

Eh bien, non !

Pourtant, j’étais comme vous, persuadée que le papier était la seule voie possible pour la lecture, et que les liseuses n’offraient aucun avantage propre à me faire changer d’avis. Jusqu’au jour où …

Une petite histoire vécue pour commencer. Il y a quelques semaines, mon papa a été hospitalisé pour subir une petite intervention sans gravité, mais qui nécessitait une anesthésie générale. J’aime tendrement mes parents, mais la perspective de passer une journée entière en compagnie de Maman – certainement survoltée, stressée et limite insupportable – ne m’enchantait guère. Vous me direz que je pouvais les amener à l’hôpital de bon matin, rentrer chez moi pour travailler et revenir le soir chercher ma mère. Mais je suis trop sentimentale pour les laisser là, tous les deux, avec leurs angoisses, d’autant que je connais Maman : si personne n’est là à midi pour lui dire qu’il faut qu’elle prenne sur elle pour aller manger, elle est capable de jeûner … Une journée de boulot, c’est plusieurs bouquins, et donc un paquet de kilos à transbahuter : de ma voiture à la chambre d’hôpital, de la chambre au restaurant du rez-de-chaussée, puis de nouveau vers la chambre, pour un retour final à la voiture. En rentrant chez moi, complètement éreintée par cette journée à me faire des épaules de déménageur (mais si heureuse de savoir que Papa va bien), je me plains d’avoir mal partout à ma fille de 13 ans qui me demande pourquoi je n’ai pas pris sa liseuse : « On pourrait très bien se la partager … De toute façon, je ne peux pas l’emporter à l’école parce que j’ai peur qu’on me la vole ».

En voilà une bonne idée !

 

Le premier contact s’est apparenté pour moi à une rencontre du troisième type. J’étais toute hérissée d’appréhension à l’idée d’utiliser cette tablette qui n’en est pas vraiment une (Elle est où, la fonction clavier ?). Mais au bout de dix minutes, je ne voulais plus la lâcher : j’avais accédé à la boutique Kindle et acheté mes premiers ebooks, toute seule, comme une grande fille. De toute façon, même en tâtonnant, on ne peut rien faire de mal, alors, pourquoi stresser ? Confortablement installée dans mon salon, les muscles encore endoloris par mes exercices de force du jour, j’ai réalisé que j’avais en main une bibliothèque entière, disponible à la demande et pesant seulement 200 grammes …

Vous n’êtes pas encore convaincu ? C’est vrai que les liseuses présentent un certain nombre d’inconvénients :

–          C’est un média fonctionnant avec une batterie, qu’il faut penser à recharger. Comme le GSM, en fait … Rien d’insurmontable quand on y réfléchit.

–          Les prix des ebooks sont variables : il existe une grande sélection de livres gratuits – domaine public et promotions – mais les nouveautés peuvent être parfois aussi chères en ebook qu’en papier

–          Si vous aimez prêter vos livres, ce n’est pas la solution pour vous, à moins de prêter carrément la liseuse … Un peu bof, quand même !

–          L’utilisation des écrans avant de s’endormir n’est pas idéale, puisqu’il est démontré que cette pratique nuit à la qualité du sommeil. L’écran des liseuses procure cependant un certain confort pour la vue.

–          Vous aimez le charme, le contact et le parfum du papier que le temps marque de son empreinte ? Vous adorez le bruit des pages que l’on tourne ? Vous avez vos rituels, votre marque-page fétiche ? Je ne vais pas chercher à vous endormir avec de vaines promesses : la liseuse ne vous donnera rien de tout ça.

–          Une liseuse, c’est un budget … mais des livres en papier aussi, sans compter l’achat des armoires pour les stocker ! Et puis, tout le monde n’est pas obligé d’avoir la liseuse du genre « bête de course ». Mon joli petit bidule de base me convient très bien …

–          Pas de wifi, pas d’achat ! Oui, mais tout ce que vous avez acheté est toujours disponible

–          Il y a une limite de stockage … 3000 ebooks dans le modèle de base ! On a de quoi voir venir, quand même.


A côté de cela, voici la longue, très longue liste des avantages :

–          Les livres, c’est bien, mais c’est aussi lourd et encombrant. Une liseuse, c’est une bibliothèque qu’on transporte dans le fond de sa poche … Plus besoin de choisir, plus besoin de porter des tonnes de livres pour voyager ! On est plus mobile, plus léger.

–          Le budget aussi est allégé quand il s’agit d’acquérir des classiques, tombés dans le domaine public et qu’on peut obtenir gratuitement sous format d’ebook. A côté de cela, quand on est premium chez Amazon, on a le droit d’emprunter un ebook par mois. C’est vrai qu’il faut quand même acheter une liseuse, mais c’est le seul achat à faire … Et si d’aventure, l’une ou l’autre nouveauté venait à vous tenter, la version numérique reste quand même encore 20 à 30 % moins onéreuse que la version imprimée. Du coup, on s’y retrouve.

–          Adeptes des positions improbables ? Ou vous n’avez pas le choix : vous devez rester allongé(e) ou assis(e) d’une certaine manière pendant de longs moments ? Il y a du vent, ou vous prenez le bus et vous avez besoin d’une main pour vous tenir ? La liseuse est faite pour vous !

–          La liseuse, c’est la liberté de lire au lit, même en pleine nuit si vous souffrez d’insomnie, sans allumer la lumière.

–          Grâce aux contenus supplémentaires – liens hypertexte, images liées, animations, musiques d’ambiance, bruitage – votre expérience de lecteur s’élargit

–          Plus besoin de se coltiner le gros dictionnaire : tout est intégré

–          D’accord, c’est un écran, mais les technologies d’affichage sont là pour épargner vos yeux et vous procurer un vrai confort de lecture, notamment par les fonctions relatives à la taille de la police et de l’interligne. Soyons honnêtes : pour lire des livres en papier, on force aussi sur les yeux, mais sans les options

–          Pas de frais de port

–          La livraison est rapide (genre : dans l’instant) et l’approvisionnement s’en trouve facilité, notamment pour les personnes qui ont des soucis de mobilité (plus besoin de se déplacer en librairie)

–          On gagne de la place de stockage chez soi, surtout quand on occupe un petit logement. Et en cas de déménagement, c’est beaucoup moins lourd à transporter

–          Pas besoin de marque-page : la liseuse revient automatiquement à la page

–          La technologie Kindle permet une synchronisation de l’information sur tous les périphériques de lecture : téléphone, ordinateur (PC ou Mac), tablette (Android ou IPad)

–          On peut surligner des passages, ajouter des notes, partager des commentaires avec d’autres utilisateurs

–          On peut s’abonner à des journaux ou à des magazines

–          La liseuse comporte d’indéniables atouts écologiques : pas de papier ; pas d’abattage d’arbre ; pas de produits chimiques comme l’encre, la colle ou le dissolvant ; pas de transport. Moins d’énergie gaspillée, moins de pollution

–          Grâce à Kindle Direct Publishing, on peut s’autoéditer sans frais en moins de 5 minutes pour une diffusion mondiale en 24 à 48 heures

–          Les batteries permettent une (très) large autonomie

–          Il existe des liseuses pour tous les goûts et tous les budgets, selon vos besoins


Si vous êtes décidé à sauter le pas, quels critères faut-il prendre en compte ?

–          Le budget dont vous disposez : le nerf de la guerre, évidemment …

–          La taille de l’écran : plus c’est grand, plus c’est confortable … et plus c’est cher, forcément !

–          L’éclairage : voulez-vous lire dans l’obscurité sans allumer ? Dans le train ou en voiture en vous moquant des tunnels et de la nuit qui tombe ? C’est à vous de voir.

–          L’étanchéité : les liseuses ne voisinent pas toutes avec les piscines et les bords de mer.

N’ayant testé que la liseuse Amazon, en voici un joli bouquet, pour tous les goûts :

Kindle

–          Taille : 6 pouces (15,2 cm) tactile

–          Résolution : 600 x 800 pixels

–          Etanche : non

–          Commentaire : Fine, légère, sans éclairage intégré, mais pas chère, la liseuse idéale pour s’initier à la lecture d’ebooks (5,5 millions de titres disponibles). Charge complète en 4 heures (une charge de batterie dure jusqu’à 4 semaines)

–          Prix : 69,99 €

Kindle Paperwhite 2018

–          Taille : 6 pouces (15,2 cm) tactile, éclairé

–          Résolution : 1440 x 1080 pixels

–          Etanche : oui

–          Commentaire : Le best-seller de la gamme, à emporter partout avec soi. Une seule charge de batterie dure des semaines

–          Prix : 129,99 € (8 Go) – 159,99 € (32 Go)

Kindle Oasis

–          Taille : 7 pouces (17,7 cm) 300 ppp, tactile, éclairé

–          Résolution : 1680 x 1264 pixels

–          Etanche : oui

–          Commentaire : grand écran, étanche … Que des qualités, sauf le prix

–          Prix : 249,99 €

Kindle Oasis Gold

–          Taille : 7 pouces (17,7 cm) 300 ppp, tactile, éclairé

–          Résolution : 1680 x 1264 pixels

–          Etanche : oui

–          Commentaire : 32 Go de stockage au lieu de 8 Go pour la version normale

–          Prix : 279,99 € (32 Go Wifi) – 339,99 € (32 Go Wifi + 3G gratuite)

Que de choix, n’est-ce pas ? La mienne, c’est la toute simple. 

Liseuse ou livre papier, qu’importe, au fond … Ce ne sont finalement que les deux facettes d’une même passion, dévorante s’il en est : la lecture !

Kindle (69,99 €) : 

Kindle Paperwhite 2018 8 Go (129,99 €) :

Kindle Paperwhite 2018 32 Go (159,99 €) :

Kindle Oasis (249,99 €) :

Kindle Oasis Gold 32 Go + wifi (279,99 €) :

Kindle Oasis Gold 32 Go + wifi + 3G gratuite (339,99 €) :

2 commentaires sur “Lire – J’ai testé pour vous : la liseuse

Ajouter un commentaire

  1. je suis adepte du Kindle.. réticente au début (je suis documentaliste non de non, j’aime les livres) on s y fait très vite…
    Mais de temps en temps quand même, un vrai livre, y a rien de mieux !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :