Polar classique – La mariée était en blanc, de Mary Higgins Clark et Alafair Burke

La «Mariée Envolée»! L’étrange disparition d’Amanda Pierce, le jour de ses noces, est un sujet tout indiqué pour l’équipe de Suspicion, l’émission de télé-réalité spécialisée dans la reconstitution de cold cases. La productrice Laurie Moran décide de réunir une nouvelle fois les invités dans le somptueux hôtel de Palm Beach en Floride où devait se dérouler le mariage de rêve. Famille, amis, futur époux, témoins, demoiselles d’honneur… tous ont accepté de venir et, très vite, des rumeurs commencent à circuler. Et si la belle Amanda n’était pas celle que l’on croyait?

Mary Higgins Clark et Alafair Burke associées pour le meilleur… et le meilleur! Après La Reine du Bal, voici la seconde enquête de Laurie Moran (que je lis, moi la spécialiste des séries commencées par la fin… En réalité, il vaut mieux lire celui-ci, puis La Reine du Bal… Bref!). Avis aux fans de Faites entrer l’accusé et de Non élucidé! Car c’est de la télé-réalité du tonnerre de Dieu que la belle Laurie et son équipe concoctent, avec une remise à plat de l’enquête qui évoque invinciblement le souvenir de Perry Mason. Puis il y a des rebondissements qui s’enchaînent le plus naturellement du monde. Après tout, en remettant à la une des affaires classées comme celle-là, on ouvre la boîte de Pandore et du coup, on ne peut pas prévoir ce qui en sortira.

Et il y a de quoi faire ici! Les parents de la jeune femme disparue ont fini par divorcer, après trente ans de mariage… Le frère d’Amanda s’était déjà exilé loin des siens depuis longtemps, loin de l’entreprise familiale dans laquelle la disparue s’était imposée, au détriment de sa sœur aînée Charlotte… Ladite sœur a d’ailleurs très brillamment repris le flambeau et ajouté encore aux activités de l’entreprise, mais ses mérites peinent à être reconnus… Les demoiselles d’honneur? La première était déjà mère de famille et semble troublée à l’idée qu’on aille gratter dans son emploi du temps, et la seconde a carrément épousé le fiancé malheureux qu’Amanda a abandonné aux marches de l’autel. Car c’est ce qui se dit : la belle Amanda en avait assez de sa vie, de son destin tout tracé alors qu’elle n’avait que 27 ans et qu’elle relevait d’un cancer qui aurait pu l’emporter, et donc, au moment de sauter le pas, elle l’a fait, mais dans la direction opposée, en plantant là tout le monde… Cela se tient car Amanda était intelligente, forte, déterminée et aussi profondément transformée par l’expérience de la maladie. Ou alors, elle est tombée sur un cinglé qui l’a enlevée et qui la retient peut-être encore prisonnière, depuis cinq ans… Dans cette histoire, il y a aussi les inévitables garçons d’honneur – deux joyeux compagnons du fiancé qui l’ont aussitôt couvert avant de l’inciter à engager un avocat. Ajoutez à cela un assistant photographe collant, qui s’est attiré pas mal d’ennuis depuis la disparition d’Amanda Pierce, mais qui avait bel et bien un penchant pour la jolie mariée, et vous obtenez une intrigue fascinante à démêler sur place, dans les lieux mêmes du drame – Palm Beach en Floride.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :