Polar classique – Le rasoir d’Ockham, de Henri Loevenbruck

Ari MacKenzie, analyste atypique et controversé des Renseignements généraux, est confronté à la plus extraordinaire et la plus violente affaire de sa carrière. Dans l’ombre, un groupe occulte est prêt à tout pour découvrir le secret des pages manquantes du célèbre carnet de Villard de Honnecourt. Ari saura-t-il arrêter ces fanatiques sans scrupule avant qu’ils ne mettent en place leur sinistre dessein ?

Henri Loevenbruck est un véritable couteau suisse : multi-lames, multi-talents. Ecrivain, scénariste, parolier, bref un vrai magicien des mots. Il sait aussi jongler avec les genres (du fantastique au thriller d’investigation) et avec le succès, puisque ses romans sont traduits dans une quinzaine de langues.

Alors, au menu du jour : des meurtres en série – pas très étonnant dans ce genre littéraire, mais l’hécatombe et sa description sont plutôt réussies – une secte sanguinaire surgie du passé – pas très original non plus, vu le contexte qui rappelle quand même un peu Da Vinci Code –  et surtout six pages mystérieusement disparues et extraites d’un manuscrit du 13e siècle, le carnet de Villard de Honnecourt. C’est là que réside le coup de génie qui harponne et retient le lecteur au fil des pages et des actions. Des actions parfois un peu prévisibles, certes, mais quand même un bon résultat… Pour celles et ceux qui comme moi n’apprécient pas particulièrement les scènes dont l’utilité au regard de l’intrigue n’est pas démontrée, il reste la ressource de la lecture diagonale. Le reste mérite largement la peine.

Villard de Honnecourt est né vers 1200 près de Cambrai, au village de Honnecourt-sur-Escaut. C’est un compagnon : il réalise son apprentissage en allant de ville en ville, de chantier en chantier, jusqu’à obtenir la qualité d’architecte – un art et un métier qu’il exerce de 1225 à 1250. La curiosité de son parcours est qu’il a tenu un carnet de notes – 41 feuillets dont 8 ont disparu, avec 250 dessins dont 74 seulement ont trait à l’architecture, et des légendes – où il a consigné les étapes de son périple à travers l’Europe : Vaucelles, Cambrai, Reims, Laon, Chartres, Lausanne et même Košice en Hongrie. C’est un architecte doué qui établit le canon de division harmonieuse, une règle qui est toujours enseignée aujourd’hui. A côté des données strictement architecturales, Villard de Honnecourt a également réalisé des planches naturalistes, des portraits de personnes et des représentations d’animaux : il a aussi croqué des allégories, des scènes de tout genre, religieux ou civil, et des machines militaires ou utilitaires. Encore une curiosité : on trouve dans le carnet des ébauches de machines à mouvement perpétuel.

Un titre accrocheur et énigmatique : qu’est-ce que le rasoir d’Ockham? Il s’agit d’un principe de raisonnement philosophique qui commande d’éliminer les explications improbables d’un phénomène en appliquant la règle de la simplicité (ou de l’économie, ou encore de la parcimonie) : les hypothèses suffisantes les plus simples doivent être préférées. Les plus simples, mais pas simplistes : en gros, on n’introduit pas de nouvelles hypothèses tant que celles qui ont été déjà énoncées ne sont pas envisagées et rejetées. L’idée n’est pas de diminuer le nombre des explications possibles, mais de densifier celles qui restent.

Des livres pour aller plus loin :

Edition du carnet par Roland Bechmann, Alain Erlande-Brandenburg, Jean Gimpel et Régine Pernoud, Carnet de Villard de Honnecourt, d’après le manuscrit conservé à la Bibliothèque nationale de Paris

Roland Bechmann, Villard de Honnecourt. La pensée technique au 13e siècle et sa communication.

Jean Wirth, Villard de Honnecourt, architecte du 13e siècle

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :