La Dame blanche

Entité surnaturelle, fée, déesse, sorcière, lavandière de la nuit, annonciatrice d’une mort prochaine, spectre hantant les landes, les châteaux ou les abords d’une route… Tant de formes pour une seule créature légendaire : la Dame blanche.

la-legende-de-la-dame-blanche-06

Quel que soit le folklore auquel elle se rattache, cette apparition spectrale véhicule toujours un message de vie ou de mort, de sa vie perdue à la mort prochaine de ceux qui l’aperçoivent. Une tradition particulière s’attache à certaines familles princières, tels les Habsbourg, les Hohenzollern, les Brunswick ou les Bade. Une dame blanche serait ainsi apparue à l’empereur Charles Quint en 1558, la veille de sa mort, au monastère de Yuste où il s’était retiré. C’est cette dame blanche qui est à l’origine du personnage de la Nonne sanglante, dans l’opéra en cinq actes de Charles Gounod (1854). A nouveau, la Dame blanche serait apparue en juillet 1832 à l’Aiglon, le fils de Napoléon 1er, à la veille de sa mort. En 1889, un domestique aurait aperçu une dame blanche rôder dans le parc de Mayerling la nuit du célèbre drame. Le 30 août 1898, soit onze jours avant son propre assassinat à Genève, l’impératrice Elisabeth – la célèbre Sissi – aurait distinctement vu la dame blanche.

52958-ht-0-htipaysage-raw

Une autre tradition – française – rattache la Dame blanche aux reines de France qui portaient le deuil de leur royal époux dans des vêtements blancs, un usage qui perdura jusqu’au 16e siècle. Ainsi, Anne de Bretagne, Mary Stuart, Elisabeth d’Autriche et Louise de Lorraine.

François_Clouet_-_Elisabeth_of_Austria_(ca._1571)_-_Google_Art_Project

Aujourd’hui, la Dame blanche reste la manifestation favorite des hantises de châteaux : Puilarens, Puymartin, Trécesson (qui abrite aussi un Curé sans tête et des Joueurs fantômes), Arlempes, Pouancé, Fougères-sur-Bièvre, Veauce et tant d’autres. L’alternative, qui s’apparente aux légendes urbaines, évoque une auto-stoppeuse fantôme, une jeune femme habillée de blanc qui fait de l’auto-stop pendant la nuit et qui disparaît brutalement après être montée en voiture, à l’approche d’un lieu donné – un endroit dangereux ou un lieu en rapport avec son décès.

Quelques livres pour aller plus loin :

Paul Morand, La Dame blanche des Habsbourg

téléchargement

Michel Brosseau, La Dame blanche était en noir

téléchargement (1)

Pierre Meige, La Dame blanche

Didier Audinot, Les lieux de l’au-delà : guide des fantômes, dames blanches et auto-stoppeuses évanescentes en France, Belgique et Suisse

51+97OtB2HL._SX354_BO1,204,203,200_

Stephanie Del Regno, Le Livre des Dames blanches

téléchargement (2)

Xavier Yvanoff, Histoire des revenants

téléchargement (3)

Wilkie Collins, La Dame en blanc

téléchargement (5)

Marie d’Ange, Recueil des légendes de la dame blanche

51Fo9x3pI4L._SY346_

Morgan Caine, La Dame blanche des Canmore

51VcMVG92QL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :