Dante Alighieri, Il poeta

Celui qui, avec Pétrarque et Boccace, imposa le toscan comme langue littéraire, méritant ainsi le titre de père de la langue italienne, est né à Florence à la fin du printemps 1265. Il est issu d’une des familles de la pars Guelfa, et plus précisément les guelfes blancs qui refusent la politique d’ingérence du pape et n’ont pas à souffrir des suites de la victoire des Gibelins favorables à l’empereur à la bataille de Montaperti.

Très vite, Dante – contraction de Durante, son véritable prénom – montre un intérêt évident pour la poésie, dans la forme classique avec une dévotion marquée pour Virgile,  et aussi dans les formes les plus populaires, comme les productions des ménestrels. En 1274, le jeune Dante rencontre pour la première fois sa muse Beatrice di Folco, épouse d’un certain Simon de Bardi, dont on sait peu de choses, hormis ce qu’en a raconté Dante lui-même.

maxresdefault

Fin politique, Dante exerce à Florence des fonctions de premier plan, toujours pour le parti des guelfes blancs. Hélas, en 1301, Charles de Valois, qui soutient le pape, prend Florence et les guelfes blancs sont condamnés pour concussion et insoumission. D’abord condamné au bûcher en 1302, Dante est finalement banni de sa cité. Il entame alors une longue errance à travers l’Italie, à la recherche de protecteurs. C’est ainsi qu’il s’installe à Ravenne, où il meurt de la malaria le 14 septembre 1321. C’est là qu’il est inhumé et conservé à toute force – même déplacé et dissimulé durant les guerres napoléoniennes pour prévenir toute tentative –  au grand dam des Florentins qui s’efforcent depuis sept siècles de récupérer le corps de ce glorieux enfant du pays.

Durant son exil, Dante avait déployé une intense activité intellectuelle et littéraire. Dans le De vulgari eloquentia (1303), il illustre les mérites des langues vulgaires et analyse les dialectes italiens qu’il entreprend d’unifier.  Il Convivio (1305) est le premier jalon d’une vaste entreprise de mise à portée de la culture et de la science antique et contemporaine pour le plus grand nombre. De Monarchia (1313-1318) est consacré à l’analyse du système politique impérial. Mais la plus connue de toutes les œuvres de Dante est sans conteste La Divine Comédie, qui relate le voyage de Dante lui-même, accompagné de Virgile qui le guide, à travers l’enfer, le purgatoire et le paradis : c’est un véritable voyage initiatique au cours duquel Dante rencontre les plus grandes figures mythiques, philosophiques mais aussi contemporaines et locales, une odyssée à travers un univers métaphysique décrit avec réalisme, qui a inspiré bon nombre de chercheurs et d’écrivains, « dantologues » qui tous avouent n’avoir pu faire le tour de ce personnage d’exception aux multiples facettes. Il est vrai que les tercets enchaînés de la Divine Comédie ont de quoi étonner… Ne s’y cache-t-il aucun secret, dissimulé là par ce génie qui fut si impliqué dans la vie de son temps ?

Quelques livres pour aller plus loin :

Jacqueline Risset, Dante, une vie

téléchargement

Sophie Longuet, Couleurs, foudre et lumière chez Dante

téléchargement (1)

Philippe Guiberteau, L’Enigme de Dante

téléchargement (2)

Quelques romans :

Dan Brown, Inferno

inferno

Matilde Asensi, Le dernier Caton

le_dernier_caton

Giulio Leoni, pour la série Les mystères de Dante, dont La conjuration du Troisième Ciel, La Conspiration des miroirs, et La Croisade des Ténèbres

téléchargement (3)

Francesco Fioretti, Le livre secret de Dante

le_livre_de_dante

Un commentaire sur “Dante Alighieri, Il poeta

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :