Fulcanelli, l’auteur mystère

Qui a écrit Le Mystère des cathédrales (1926) et Les Demeures philosophales (1930), ces ouvrages qui voudraient décrypter la symbolique alchimique de monuments célèbres comme Notre-Dame de Paris, la cathédrale d’Amiens, ou l’Hôtel Lallemant à Bourges ? Personne ne le sait avec certitude, même en remontant la trace de l’énigmatique auteur par Eugène Canseliet, qui préfaça les deux ouvrages, et par Jean-Julien Champagne, qui les illustra. Le premier affirma que Fulcanelli avait non seulement percé le secret de la pierre philosophale et acquis le moyen de transmuter le plomb en or, mais aussi découvert le secret de la vie éternelle. Quant au second, l’ésotériste Robert Ambelain échoua à le confondre lorsqu’il déclara qu’il s’agissait en réalité de la véritable identité de l’auteur mystère. On a même raconté que Fulcanelli était la réunion de Canseliet, Champagne et d’un troisième larron, le libraire érudit Pierre Dujols.

Amiens_Ezekiels_vision_wheels

Mais jamais aucune certitude… et les hypothèses se sont multipliées : Camille Flammarion, le comte de Saint-Germain, Pierre de Lesseps ou même Henri Boudet, l’étrange curé de Rennes-les-Bains…

Reste une œuvre majeure dans l’interprétation de l’art gothique français, marqué, selon l’auteur, par l’influence de la symbolique alchimiste, avec une conclusion glaçante sur les dangers  d’un progrès scientifique illimité, une conclusion que Fulcanelli développait dans un troisième ouvrage perdu et qui s’intitulait Finis gloriae mundi, en référence au célèbre tableau de Juan de Valdès Leal. Toutes thèses qui sont aujourd’hui combattues au profit d’une explication symbolique plus large.

Alors, Fulcanelli était-il l’interprète génial d’un langage aux clefs aujourd’hui perdues, ou, sinon l’auteur d’une mystification alambiquée, une supercherie lui-même ? Saura-t-on jamais la vérité

tumblr_o4ndh3UX0O1u6izico1_400

Quelques livres pour aller plus loin :

Fulcanelli, Les Mystère des Cathédrales et l’interprétation ésotérique des symboles hermétiques du Grand-Œuvre

téléchargement (1)

Fulcanelli, Les Demeures philosophales et le Symbolisme hermétique dans ses rapports avec l’art sacré et l’ésotérisme du grand-œuvre

téléchargement

Pseudo-Fulcanelli, Finis gloriae mundi

Guy Bechtel, Le mystère Fulcanelli

Geneviève Dubois, Fulcanelli dévoilé

Frédric Courjeaud, Fulcanelli. Une identité révélée

courjeaud.champagne

Quelques romans :

Henri Loevenbruck, Le Mystère Fulcanelli

le_mystere_Fulcanelli

Scott Mariani, Le secret de l’Alchimiste

le secret de l alchimiste

Roger Facon, Fulcanelli et les alchimistes rouges

Roger Facon, Fulcanelli, commandeur du Temple

9791091506618-475x500-1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :